Tout savoir sur le Puli

le puli
Le puli, appelé également berger hongrois, est un chien originaire de Hongrie où il est considéré comme un symbole national. Les origines de cet animal hongrois seraient asiatiques ; le puli descendrait du terrier tibétain, mais personne ne peut le confirmer. Chien de berger avant tout, le puli a une bonne endurance et résiste à des conditions climatiques difficiles grâce à la texture de son poil qui est prévu pour survivre facilement à des températures comprises entre – 35° et + 35°.

Les caractéristiques physiques du puli

Le puli est reconnu par le Livre des Origines Français — L.O.F. De ce fait, ses caractéristiques physiques doivent être conformes au standard de la race pour que l’animal obtienne le pedigree :

  • Une taille entre 34 cm et 47 cm. Les femelles sont souvent plus petites que les mâles.
  • Un poids qui varie de 10 kg à 15 kg. Le puli est un animal athlétique même s’il est difficile de l’observer sous sa couche de poils.
  • Une espérance de vie moyenne de 13 ans
  • Une truffe noire de petite taille
  • Des oreilles tombantes
  • Une santé robuste qui le rend peu sujet aux maladies héréditaires.

Une des principales caractéristiques du puli est son pelage particulier qui en fait l’un des chiens les plus poilus au monde.

Le pelage du puli

La couleur du puli

Les couleurs du pelage du puli sont strictement définies dans le standard. 5 types de couleurs sont autorisés :

 

  • Le puli noir unicolorepuli noir
  • Le puli noir avec des nuances de rouge ou de gris

puli noir nuance rouge

 

  • Le puli fauve avec un masque noir
puli fauve

 

  • Le puli gris. Tous les tons de gris sont autorisés par le standard. Une marque blanche de petite taille est tolérée sur la poitrine.puli gris
  • Le puli blanc unicolore.puli blanc
 
Toutes les autres couleurs ou marques mal situées entrainent une exclusion du standard de la race. La Hongrie tolère le mélange des couleurs lors des croisements, ce qui n’est pas le cas du standard français.

Les poils du puli

Le poil du puli est dense et très épais alors que le sous-poil est fin, ce qui donne l’impression d’un animal imposant et pataud alors qu’il est, en réalité, très athlétique et agile.
Le poil est régulier et les deux couches se mêlent pour former des cordelettes de 8 à 18 cm sur l’ensemble du corps, excepté sur la tête et les pieds où le poil est plus court. Entre 9 mois et 18 mois, le maître du puli doit l’aider dans la formation de ses cordelettes si elles ne sont pas assez présentes. Pour ce faire, il est conseillé de se renseigner auprès d’un spécialiste comme un éleveur de puli par exemple. L’apparence de ses poils est parfois comparée à des dreadlocks. Le pelage du puli peut atteindre le sol dès qu’il a 4 ans.

Souvent, les poils du puli sont tellement abondants qu’ils couvrent ses yeux, ce qui lui permet de protéger ses yeux du soleil auquel ils sont très sensibles. Les deux couches de poils sont presque imperméables, ce qui lui permet de bien résister aux intempéries. Le puli est une race à mue très légère, c’est-à-dire qu’il perd peu ses poils.

Entretien du puli

puli blanc

Vu la longueur et la texture des poils, l’entretien du puli est essentiel. Avant ses 8 mois, le chiot puli ne doit pas être toiletté, mais le maître peut arranger ses poils avec ses mains pour habituer le chien aux sensations de toucher de ses cordelettes.

À partir de 9 mois, l’animal doit être toiletté régulièrement et le maître du puli doit être attentif à la formation des cordelettes de son chien. Le puli ne nécessite pas de brossage et l’utilisation de ciseaux est utile uniquement pour enlever les nœuds rebelles. Généralement, un puli prend un à deux bains par an. Le bain dure en moyenne une heure alors que le séchage peut quant à lui durer jusqu’à six heures. Cette dernière étape est primordiale puisqu’elle permet d’éviter la formation de moisissures dans son pelage, donc les maîtres ne doivent pas la négliger.

Pour résumer, le propriétaire du puli doit consacrer en moyenne une heure par semaine à la formation de cordelettes ou à leur entretien en évitant la formation de nœuds avec la main. Ensuite, le puli prend un à deux bains par an d’une durée d’une heure avec un temps de séchage à rajouter qui peut être extrêmement long. Enfin, le maître peut emmener son animal chez un toiletteur professionnel deux fois par an pour que l’animal soit toujours parfaitement entretenu.

L’entretien du puli nécessite beaucoup de temps et d’investissement de la part du maître, donc ce dernier ne doit pas oublier ce point avant l’achat du puli.

L’élevage du puli

Les élevages de puli sont rares en France, car ce n’est pas un chien très commun. Néanmoins, pour l’achat d’un puli qui possède les meilleures qualités possible, il est important de s’orienter vers des élevages de puli de qualité. Ces derniers vont sélectionner les meilleurs reproducteurs, exempts de maladies héréditaires, pour assurer la pérennité du standard de la race.

Le chiot puli est sevré vers 8 semaines. À partir de cet âge-là, il peut rejoindre son nouveau foyer. L’éleveur de puli choisit les futurs maîtres et les guide en leur donnant tous les conseils nécessaires à l’entretien et au bien-être du chiot puli.

Éducation et caractère du puli

L’éducation du puli est simple grâce à son intelligence et à sa docilité. Le maître doit procéder avec douceur et fermeté pour l’éducation du puli. À ce titre, le chiot deviendra un adulte équilibré. Si le maître rencontre des difficultés dans la transmission des règles à son animal, il peut se faire accompagner par un éducateur canin qui saura le rassurer et lui montrer de bonnes méthodes d’éducation pour son chien.

Le caractère du puli est affectueux, loyal et joueur. C’est un animal très à l’aise avec les enfants et les autres animaux du foyer. Avec ses aptitudes de chien de berger, le puli est un excellent chien de garde même s’il est surtout utilisé aujourd’hui comme animal de compagnie. Son éducation demande parfois l’utilisation de solutions contre les fugues : 

Le puli fait partie des bergers hongrois qui sont au nombre de cinq avec le komondor, le pumi, le mudi et le kuvasz. Le puli est un animal très attachant qui fait craquer son entourage avec son allure de peluche. Néanmoins, son entretien nécessite beaucoup de soin de la part de son maître. Avant de vous lancer dans l’achat d’un puli, pensez-y !

Défilement vers le haut